Archivo del Autor: Sergio Garcia

Art Naíf Sergio García Ruiz


         Henri Rousseau, Moi-même, huile sur toile, paysage, L’art naíf
         Le titre de l’ouvre est Moi-Même.


Le carré est un autoportrait de corps entier avec un paysage urbain de Paris comme fond de style naíf. La Seine peut voir à un Rousseau sérieux très bien habillé, avec le menton très (Read more…)

Moscou


Nous sommes à Moscou parce que nous sommes allés en vacances pour visiter la ville et notre famille.
Moscou est une ville située à l’ouest de Russie. C’est la capitale et la seconde ville laplus peuplée d’Europe avec 12.108.000habitants environ.Aujourd’hui, le ciel (Read more…)

GAUTIER, page 24

«Nous partîmes d’Astigarraga au milieu de la nuit; comme il ne faisait pas clair de lune, il se trouve naturellement une lacune dans notre récit».

GAUTIER, T. Voyage en Espagne

«Nos fuimos de Astigarraga en medio de la noche; como no se veía, naturalmente se encuentra una laguna en nuestro cuento».

BOURGOING, page 42

A cinq lieues de Vittoria, l’Ebre partage Miranda, la première ville à l’entrée de la Castille, l’Ebre fleuve célèbre, qui servait de limiteà l’empire de Charlemagne.

BOURGOING, Adolphe. L’Espagne. Souvenirs de 1823 et de 1833.



A cinco leguas de Vittoria, el Ebro comparte a Miranda, la primera ciudad a la entrada de Castilla, el Ebro río celebre, que servía de (Read more…)

BOURGOING, page 41

On monte encore après avoir dépassé le bourg de Salinas,puis les montagnes s’abaissent insensiblement, et l’on aperçoit a capitale de l’Alava, Vittoria, bâtie au milieu d’une plaine fertile et bien cultivée.

BOURGOING, Adolphe. L’Espagne. Souvenirs de 1823 et de 1833. 

Subimos después de haber sobrepasado la villa de Salinas, luego las montañas descienden insensiblemente, percibimos que tiene capital de (Read more…)

La Bidassoa. – Irun, page 773

Irun est la dernière station de la ligne du nord. Nous ne manquerons pas d’aller visiter Fontarabie,  -Fuenterrabia- que nous apercevons à peu de distance. C’est une ville ruinée et misérable, mais des plus pittoresques, et qu’il faut voir, même aprés Ségovie, Avila et Tolède.



Irun es la última estación de la línea del norte. No dejaremos de ir a (Read more…)

La Bidassoa. – Irun, page 773

Nous remarquâmes également  de robustes batelières, qui nous firent penser à celles qui charmèrent tant, madame d’Aulnoy, lorsque’elles lui firent traverser la Bidasoa.



También observamos a barqueras robustas, que nos hicieron pensar en aquella que tanto nos encanto, la señora de Aulnoy, cuando la hicieron atravesar Bidasoa.